•  
  •  
 

DOI

https://doi.org/10.5206/cjsotl-rcacea.2018.2.7

Abstract

This study investigated the relationship between residential living scenario and first year grades, second year retention, and 5-year graduation rates of students at a Canadian comprehensive university. We compared the academic outcomes of students living in residence learning communities (RLCs) to those in other living scenarios (traditional residences and off-campus). RLCs have been shown to be positively associated with student academic outcomes in the United States; however, the data to support RLCs in Canada is non-existent. A longitudinal observational study was conducted to analyse the academic outcomes of a complete cohort of students (n=4805) who lived in RLCs (18%) and non-RLCs (82%). Results indicated that RLC students, on average, achieved higher first year averages, 2nd year retention rates, and 5-year graduation rates relative to non-RLC students, thereby contributing to the goals of post-secondary institutions to attract and retain their students through to graduation.

Cette étude examine la relation qui existe entre le scénario où les étudiants vivent en résidence et les notes obtenues en première année d’études, la rétention en deuxième année et l’obtention des diplômes en cinquième année dans une université canadienne polyvalente. Nous avons comparé les résultats académiques d’étudiants qui vivaient dans des communautés d’apprentissage en résidence (CAR) et ceux des étudiants qui vivaient selon d’autres scénarios (résidence traditionnelle et hors campus). Il a été prouvé qu’aux États-Unis, les CAR sont associées favorablement aux résultats académiques des étudiants. Toutefois, les données pour soutenir les CAR au Canada sont inexistantes. Une étude d’observation longitudinale a été menée pour analyser les résultats académiques d’une cohorte complète d’étudiants (n=4805) qui vivaient dans une CAR (18 %) et ceux d’étudiants qui vivaient autrement (82 %). Les résultats ont indiqué qu’en moyenne, les étudiants qui vivaient dans une CAR avaient obtenu de meilleures notes en première année, avaient réalisé un taux de rétention supérieur en deuxième année et un meilleur pourcentage d’obtention de diplômes en cinquième année, par rapport aux étudiants qui ne vivaient pas dans une CAR, ce qui contribue à répondre aux objectifs des établissements d’enseignement post-secondaire d’attirer et de retenir leurs étudiants jusqu’à que ceux-ci obtiennent leur diplôme.

Share

COinS