•  
  •  
 

DOI

http://dx.doi.org/10.5206/cjsotl-rcacea.2015.2.5

Abstract

This article discusses using poetic transcription (Glesne, 1997) as a tool for examining trust, including what trust looks and feels like from the “lived experiences” (Richardson, 1992) of university educators. We first explore the rationale for using poetic transcription in this study, discussing how and why poetry may be used as a profound narrative tool (Wells, 2004). This is followed by an overview of the methodology of poetic re-presentation (after Butler-Kisber, 2010; Glesne, 1997; Richardson, 2003). Next, we present selected poems from three different educators (a retired teacher, graduate student teacher, and teacher/administrator). We discuss critical insights and perspectives on trust, including ways that poems can evoke emotion, build empathy, and elicit deeper understandings of the topic at hand (Cannon Poindexter, 2002; Clunis D’Andrea, 2013; Eisner, 1997; Faulkner, 2007; Furman, Lietz, & Langer, 2006). We conclude by discussing some of reasons why poetry is ideally suited for broadening the horizons of educational research.

Dans cet article, nous traitons de l’emploi de la transcription poétique (Glesne, 1997) en tant qu’outil pour examiner la confiance, y compris la manière dont la confiance paraît et se ressent à partir d’« expériences vécues » (Richardson, 1992) par des éducateurs universitaires. Tout d’abord, nous explorons pourquoi nous avons utilisé la transcription poétique dans cette étude, nous discutons comment et pourquoi la poésie peut être utilisée en tant qu’outil narratif profond (Wells, 2004) pour découvrir le coeur de la confiance. Ensuite, nous présentons un aperçu de la méthodologie de la représentation poétique (après Butler-Kisber, 2010; Glesne, 1997; Richardson, 2003). Puis nous présentons quelques poèmes choisis de trois éducateurs différents (un professeur à la retraite, un étudiant diplômé enseignant et un enseignant/administrateur). Nous discutons les idées critiques et les perspectives sur la confiance, y compris les diverses manières dont les poèmes peuvent évoquer l’émotion, faire éprouver l’empathie et susciter une compréhension plus profonde sur le sujet à l’étude (Cannon Poindexter, 2002; Clunis D’Andrea, 2013; Eisner, 1997; Faulkner, 2007; Furman, Lietz et Langer, 2006). En conclusion, nous discutons quelques-unes des raisons pour lesquelles la poésie se prête de façon idéale à la recherche en éducation.


Included in

Education Commons

Share

COinS