Nursing Publications

Title

Psychiatric Crisis Services in Three Communities

Document Type

Article

Publication Date

2010

Journal

Canadian Journal of Community Mental Health

Volume

29

Issue

Supplement 5

First Page

73

Last Page

86

Abstract

This study compared communities with three models of crisis service: (a) police as part of a specialized mental health team, (b) mental health worker as part of a specialized police team, and (c) informal relationship between police and mental health crisis service. Rural and urban areas were examined and compared. Data included focus groups and participant observation. Analysis revealed that while all communities valued their crisis services, all identified limitations in responsiveness, access, and systems-related issues. Quick access to psychiatric beds was important to services. Rural communities had no public transportation, and an important police role was safe transportation. In rural communities, mental health workers were generalists because they had to be able to address situations on their own. In urban areas, transportation was more readily available, and more specialization developed among mental health team members.

Cette étude canadienne a comparé des communautés utilisant 3 modèles différents du service de crise: (a) la police faisant partie de l'équipe de crise spécialisée en santé mentale; (b) un travailleur ou une travailleuse en santé mentale faisant partie de l'équipe spécialisée de la police; (c) un rapport informel entre la police et le service de crise en santé mentale. Les régions tant rurales qu'urbaines ont été examinées et la comparaison a été fait entre les deux. Les groupes de discussion et l'observation participante ont servi d'outils de collecte de données. Les analyses ont révélé que měme si toutes les communautés évaluaient positivement leurs services de crise, des limites reliées à la réceptivité, à l'accessibilité et aux problèmes systémiques ont été identifiées. L'accès rapide aux lits psychiatriques était important pour la livraison des services. Les communautés rurales n'ayant pas de transport public, le transport sécuritaire était un rôle important de la police. Dans les communautés rurales, les travailleurs et travailleuses de santé mentale était des généralistes, étant donné qu'un seul membre du personnel devaient adresser des situations diverses. Dans les zones urbaines, le transport était plus disponible, et les membres des équipes de santé mentale se spécialisaient davantage.