Nursing Publications

Title

Photovoice and Its Potential Use In Nutrition and Dietetic Research

Document Type

Article

Publication Date

Summer 2010

Journal

Canadian Journal of Dietetic Practice and Research

Volume

71

Issue

2

First Page

93

Last Page

97

URL with Digital Object Identifier

http://dx.doi.org/10.3148/71.2.2010.93

Abstract

Photovoice is an innovative qualitative method of participatory action research based on health promotion principles; however, it has not been used to its full potential in health care, particularly in nutrition and dietetics. Photovoice is also based upon the theoretical literature on education for critical consciousness, feminist theory, and community-based approaches to documentary photography. Participants take photographs representing their views on a specific topic and discuss them in a group process of critical reflection. Originally designed for research with rural women, Photovoice has been used with a variety of population groups throughout the lifespan, such as adolescents, nurses and nursing students, professional groups, Aboriginal women, the elderly, immigrant and low-income groups, and patients with a variety of diseases. The use of Photovoice as a research method is not restricted by health conditions, financial situation, employment status, or literacy level. It is used in community settings, professional practice, or institutional learning environments to explore participants' views and opinions. We review studies in which Photovoice has been used, as well as the impacts, advantages, limitations, and ethics of its use. Gaps in knowledge and its potential use in nutrition and dietetic research are identified.

Photovoice est une méthode qualitative novatrice de recherche-action participative basée sur des principes de promotion de la santé, mais qui n'a pas été utilisée à son plein potentiel dans les soins de santé, particulièrement dans le domaine de la nutrition et de la diététique. La méthode Photovoice est également basée sur la littérature théorique portant sur l'enseignement de la conscience critique, de la théorie féministe et des approches communautaires à la photographie documentaire. Les participants prennent des photos qui représentent leur vision d'un sujet précis puis en discutent dans le cadre d'un processus de groupe axé sur la réflexion critique. Bien qu'elle ait été conçue à l'origine pour la recherche portant sur des femmes issues d'unmilieu rural, laméthode Photovoice a été utilisée auprès de divers groupes de la population et chez des personnes de tous âges, par exemple des adolescents, des infirmières et étudiantes-infirmières, des groupes professionnels, des femmes autochtones, des personnes âgées, des immigrants et des personnes à faibles revenus, et des personnes souffrant de diversesmaladies. L'utilisation de Photovoice comme méthode de recherche n'est pas limitée par l'état de santé, la situation financière et le statut d'employabilité, ni par le niveau d'alphabétisation. En effet, cetteméthode est utilisée dans des environnements communautaires, de pratique professionnelle ou d'apprentissage institutionnel dans le but de découvrir la vision et les opinions des participants. Dans cet article, nous analysons des études dans le cadre desquelles Photovoice a été utilisée, deměme que les effets, les avantages, les limitations et l'éthique propres à son utilisation. De plus, nous identifions les lacunes relatives aux connaissances de laméthode et évaluons son utilisation potentielle dans la recherche en diététique et en nutrition.