•  
  •  
 

Abstract

Un tableau de l'évolution de la danse de spectacle, d'une performance noble et masculine et une danse de représentation dont la théorie se partage entre la rhétorique et l'art pictural (les attributs identifiants), puis la mimesis ou danse action, à une performance autonome, ayant sa propre esthétique, au moment où cette discipline naissante minore la danse (Baumgarten, Kant). Par la suite, à partir du dix-neuvième siècle, le ballet devient un art réservé aux danseuses, une profession dévaluée aux yeux du grand public en une "charmante" parade de grâce féminine (suspecte de prostitution), ou une performance de féminité contaminant l'identité des danseurs..


Share

COinS