•  
  •  
 

Abstract

Une des grandes orientations de la formation des enseignants au Québec est la professionnalisation (Gouvernement du Québec, 2001). Afin de favoriser cette professionnalisation, il est essentiel de construire la structure de formation à partir de l’analyse réflexive en milieu réel (Perrenoud, 2001), et ce, en mobilisant un ensemble de ressources dont les savoirs théoriques et les savoirs pratiques (Perrenoud, 1998). Ainsi, les étudiants entrent dans un processus de développement professionnel, à savoir un processus de changement et de transformation (Uwamariya & Mukamurera, 2005) soutenu par la pratique réflexive (Buysse & Vanhulle, 2009). Depuis 2014, une équipe de chercheures de l’Université du Québec à Chicoutimi expérimente l’implantation du ePortfolio dans le cadre des stages. Cet article présente l’analyse des points de vue de superviseurs universitaires (SU) et d’enseignants associés (EA) sur : 1) les liens réalisés entre les cours et les stages par le biais du ePortfolio; 2) l’accompagnement offert par le SU et l’EA pour faciliter la réflexion autour des liens et; 3) les retombées du ePortfolio sur l’évaluation du stagiaire. Cet article aborde les résultats d’une enquête par questionnaire réalisée auprès d’enseignants associés (N = 19) ainsi que ceux issus de deux groupes de discussion réunissant des superviseurs universitaires (N = 8). Trois constats émergent de cette recherche, à savoir que, dans sa forme actuelle, le ePortfolio facilite les liens entre les différents types de savoir, mais les liens sont peu explicites pour les accompagnateurs (SU et EA); la logique d’accompagnement avec le ePortfolio est avant tout normative et spéculative et, finalement, que le ePortfolio a une fonction de régulation pour l’EA, mais pas pour les SU. En conclusion, des recommandations pour l’intégration de ePortfolio sont formulées à cet effet.

One of the main focuses of the teacher training in Quebec is professionalization (Government of Quebec, 2001). To promote this professionalization, it is essential to build the training structure from field reflective analysis (Perrenoud, 2001), by mobilizing a series of resources including theoretical and practical knowledge (Perrenoud, 1998). As such, students embark on a professional development process, or a process of change and transformation (Uwamariya & Mukamurera, 2005) supported by reflective practice (Buysse & Vanhulle, 2009). Since 2014, a research team at the Université du Québec à Chicoutimi has been experimenting with the implementation of the ePortfolio as part of internships. This article presents the analysis of the points of view of academic supervisors (ASs) and associate professors (APs) on: 1) the links created between the courses and the internships with the ePortfolio; 2) support provided by the ASs and APs to foster reflection on these links and; 3) the implications of the ePortfolio on the evaluation of the intern. This article examines the results of a survey conducted among associate professors (N = 19) as well as those stemming from two discussion groups composed of academic supervisors (N = 8). Three factors emerge from this research, namely that in its current form, the ePortfolio fosters links between the various types of knowledge, but these links are rather unclear for those accompanying the students (ASs and APs); the assistance logic with the ePortfolio is normative and speculative, first and foremost, and lastly, that the ePortfolio has a regulating function for the AP, but not for the AS. Recommendations for the integration of the ePortfolio are made in this regard.

Share

COinS