•  
  •  
 

DOI

https://doi.org/10.5206/cjsotl-rcacea.2018.1.5

Abstract

The increase in the cost of college textbooks together with the proliferation of digital content and devices has inspired the development of open textbooks, open educational resources that are free, openly licensed, and often peer-reviewed. Although several published studies have investigated the impact of open textbook adoption on educational outcomes, none have separated the effects of textbook openness and format and only two have taken place in Canada (Hendricks, Reinsberg, & Rieger, 2017; Jhangiani & Jhangiani, 2017). This study investigates the perceptions, use, and course performance of Canadian post-secondary students assigned a commercial or open textbook in either print or digital format. Results show that students using the print format of the open textbook perceive its quality to be superior to the commercial textbook. Moreover, students assigned an open textbook in either format perform either no differently from or better than those assigned a commercial textbook. These results are consistent with the existing literature and support the conclusion that the cost savings to students associated with the adoption of open textbooks do not come at the expense of resource quality or student performance.

L’augmentation du coût des manuels universitaires ainsi que la prolifération du contenu numérique et des appareils électroniques ont inspiré le développement de manuels ouverts, des ressources éducationnelles qui sont gratuites, dont les licences d’exploitation sont ouvertes et qui sont souvent évalués par les pairs. Bien que plusieurs études publiées aient étudié l’impact de l’adoption de manuels ouverts sur les résultats éducationnels, aucune n’a séparé les effets du caractère ouvert des manuels et du format et seulement deux études ont été menées au Canada (Hendricks, Reinsberg & Rieger, 2017; Jhangiani & Jhangiani, 2017). Cette étude examine les perceptions, l’emploi et les résultats des étudiants dans des établissements d’enseignement supérieur canadiens à qui on avait assigné un manuel commercial ou un manuel ouvert en format imprimé ou numérique. Les résultats ont montré que les étudiants qui avaient utilisé le format imprimé du manuel ouvert avaient perçu que sa qualité était supérieure à celle du manuel commercial. De plus, les étudiants à qui on avait assigné un manuel ouvert dans l’un ou l’autre des formats avaient obtenu des résultats semblables à ceux des étudiants à qui on avait assigné un manuel commercial. Ces résultats concordent avec les publications existantes et confirment la conclusion que les économies de coûts pour les étudiants liées à l’adoption de manuels ouverts n’entraînent pas une dégradation de la qualité des ressources ni des résultats des étudiants.

Share

COinS