•  
  •  
 

Abstract

Le vieillissement démographique a pour effet de remettre en question la viabilité des régimes publics de retraite et l’équité intergénérationnelle. Plusieurs pays ont donc relevé l’âge normal de la retraite pour réduire les dépenses prévues de leur régime public de retraite dans le futur. L’épargne privée et le report de la retraite représentent alors la meilleure alternative pour éviter une baisse de niveau de vie importante à la retraite. Les gains en espérance de vie à 65 ans semblent justifier cette politique. Mais les écarts d’espérance de vie et de santé selon le statut socioéconomique sont substantiels et semblent vouloir se creuser. Au nom de l’équité intergénérationnelle, on risque de se diriger vers une croissance des inégalités sociales parmi les retraités de demain.


Share

COinS