Title

Preschoolers' Dietary Behaviours: Parents' Perspectives

Document Type

Article

Publication Date

Summer 2006

Journal

Canadian Journal of Dietetic Practice and Research

Volume

67

Issue

2

First Page

67

Last Page

71

URL with Digital Object Identifier

http://dx.doi.org/10.3148/67.2.2006.67

Abstract

Purpose: Preschoolers' dietary intake behaviours are described from the perspective of their parents.

Methods: A maximum variation sample of 71 parents of preschoolers participated in this qualitative study. Ten semi-structured focus group interviews were conducted. Two experienced moderators facilitated all focus groups, which were audio-recorded and transcribed verbatim. Strategies to ensure trustworthiness of the data were employed throughout the study. Two team members independently performed inductive content analysis. NVivo software was used to code the emerging themes.

Results: Parents identified food and food issues as key health-related behaviours among preschoolers. Parents discussed challenges to healthy eating, including time limitations and societal pressures, as well as methods for facilitating healthy food choices, including bribery, education, and being creative with food.

Conclusions: Dietary intake is on the minds of preschoolers' parents. Unfortunately, some methods that parents currently use to promote healthy food choices may be more detrimental than beneficial for children in the long term. Parents' keen interest in their preschoolers' eating habits may make them particularly receptive to learning about and facilitating healthy choices in more behaviourally appropriate ways. Widespread educational messages about the benefits and detriments of various strategies to facilitate healthy eating among preschoolers therefore seem warranted.

Objectif. Les comportements alimentaires d'enfants d'âge préscolaire sont décrits selon le point de vue de leurs parents.

Méthodes. Au total, 71 parents d'enfants d'âge préscolaire, composant un échantillon le plus variable possible, ont participé à cette étude qualitative. Dix entrevues semi-structurées ont été menées auprès de groupes de discussion. Deux animateurs expérimentés ont dirigé tous les groupes de discussion, et les entrevues ont été enregistrées et transcrites textuellement. Des stratégies ont été utilisées tout au long de l'étude pour assurer la véracité des données. Deux membres de l'équipe ont mené indépendamment une analyse inductive de contenu. Les thèmes émergents ont été codés à l'aide du logiciel NVivo.

Résultats. Les parents ont reconnu que les aliments et les questions alimentaires ont une influence déterminante sur la santé des enfants d'âge préscolaire. Ils ont abordé les obstacles à l'alimentation saine, notamment le manque de temps et les pressions sociales, ainsi que les méthodes qui facilitent de bons choix d'aliments, entre autres le chantage, l'éducation et la créativité en matière d'alimentation.

Conclusions. L'apport alimentaire préoccupe les parents des enfants d'âge préscolaire. Malheureusement, certaines méthodes actuellement mises en œuvre par les parents pour promouvoir des choix alimentaires sains peuvent être, à long terme, plus néfastes que bénéfiques. Le vif intérêt des parents peut les rendre particulièrement réceptifs pour connaêtre et faciliter les bons choix par des méthodes plus appropriées. Il serait donc justifié de diffuser largement des messages éducatifs sur les bienfaits et les méfaits de diverses stratégies pour faciliter l'alimentation saine chez les enfants d'âge préscolaire.