Electronic Thesis and Dissertation Repository

Degree

Doctor of Philosophy

Program

French

Supervisor

Alain Goldschläger

Abstract

La parole du bourreau nazi est absente de la majorité des documents historiques. Pour contrer cette carence, certains auteurs ont choisi de donner une place narrative à ce personage sybillin à l’intérieur de leur diégèse. Cette étude a pour but d’analyser la manière dont trois auteurs, soit Robert Merle, Jonathan Littell et Laurent Binet, octroient une place narrative au bourreau nazi. Nous cherchons aussi à élucider les raisons pour lesquelles il existe un intérêt dans la perspective du bourreau au début de ce nouveau millénaire.


Share

COinS