Location

London

Event Website

http://www.csce2016.ca/

Description

L’évaluation de la résistance sismique des bâtiments patrimoniaux en maçonnerie de pierres non armée (MNA) est la première étape nécessaire à l’évaluation du risque sismique associé et l'élaboration d'une stratégie de réhabilitation optimale tout en conservant les caractéristiques de l'architecture d'origine. L’évaluation de la résistance latérale des murs en MNA est complexifiée par le fait qu’ils sont souvent composés de deux ou trois parois de matériaux aux propriétés variables, et leur résistance aux charges sismiques est compromise par la dégradation des joints de mortier. Dans l'Est du Canada, les caractéristiques des murs porteurs des bâtiments patrimoniaux, telles que leur composition, l’agencement des composantes et leurs matériaux, sont peu connues. De plus, les propriétés mécaniques de ses murs en MNA ont fait l’objet de très peu de recherches, rendant difficile la prédiction fiable de leur résistance sismique d’autant plus que les modèles actuels de prédiction de résistance latérale des murs en MNA nécessitent les valeurs de résistances à la compression et au cisaillement spécifiques au site. Cet article présente une évaluation expérimentale des paramètres de résistance à la compression et au cisaillement d’assemblages en maçonnerie de pierre calcaire et de mortier de ciment et chaux. On détaille le plan d’expérimentation, l’analyse et la discussion des résultats incluant : la résistance à la compression des mortiers de chaux et des blocs de pierre calcaire, le comportement force-déplacement en compression d’assemblage de maçonnerie, la résistance au cisaillement de joint et la résistance à la flexion du joint.


Share

COinS
 
Jun 1st, 12:00 AM Jun 4th, 12:00 AM

STR-843: CARACTÉRISATION DE LA MAÇONNERIE DE PIERRES POUR L’ÉVALUATION SISMIQUE DE BÂTIMENTS PATRIMONIAUX

London

L’évaluation de la résistance sismique des bâtiments patrimoniaux en maçonnerie de pierres non armée (MNA) est la première étape nécessaire à l’évaluation du risque sismique associé et l'élaboration d'une stratégie de réhabilitation optimale tout en conservant les caractéristiques de l'architecture d'origine. L’évaluation de la résistance latérale des murs en MNA est complexifiée par le fait qu’ils sont souvent composés de deux ou trois parois de matériaux aux propriétés variables, et leur résistance aux charges sismiques est compromise par la dégradation des joints de mortier. Dans l'Est du Canada, les caractéristiques des murs porteurs des bâtiments patrimoniaux, telles que leur composition, l’agencement des composantes et leurs matériaux, sont peu connues. De plus, les propriétés mécaniques de ses murs en MNA ont fait l’objet de très peu de recherches, rendant difficile la prédiction fiable de leur résistance sismique d’autant plus que les modèles actuels de prédiction de résistance latérale des murs en MNA nécessitent les valeurs de résistances à la compression et au cisaillement spécifiques au site. Cet article présente une évaluation expérimentale des paramètres de résistance à la compression et au cisaillement d’assemblages en maçonnerie de pierre calcaire et de mortier de ciment et chaux. On détaille le plan d’expérimentation, l’analyse et la discussion des résultats incluant : la résistance à la compression des mortiers de chaux et des blocs de pierre calcaire, le comportement force-déplacement en compression d’assemblage de maçonnerie, la résistance au cisaillement de joint et la résistance à la flexion du joint.

http://ir.lib.uwo.ca/csce2016/London/Structural/27