•  
  •  
 

DOI

http://dx.doi.org/10.5206/cjsotl-rcacea.2016.1.10

Abstract

Increasing enrolments of post-secondary students with disabilities are resulting in accessibility services offices reaching capacity levels. This trend has created the ‘perfect storm’ in terms of meeting these students’ needs. While collaboration between accessibility services staff and professors seems a logical solution to maximizing resource management and ameliorating this issue, additional tensions arise when issues of fairness, authority, and roles come into play. Using the constructionist model of disability as a lens, I analyzed the viewpoints of faculty members and accessibility services staff members in order to contribute to our understanding about these tensions as well as to make recommendations for their resolution.

Le nombre grandissant d’étudiants handicapés qui s’inscrivent au niveau post-secondaire a pour résultat que les bureaux offrant des services d’accessibilité atteignent les limites de leurs capacités. Cette tendance a créé une situation explosive pour ce qui est de répondre auxbesoins de ces étudiants. Alors que la collaboration entre le personnel des services d’accessibilité et les professeurs semblerait être une solution logique pour maximiser la gestion des ressources et améliorer ce problème, des tensions supplémentaires surviennent quand des questions d’équité, d’autorité et de rôles entrent en jeu. En me servant du modèle constructionniste du handicap comme une loupe, j’ai analysé les points de vue des professeurs et des employés des services d’accessibilité afin de faciliter notre compréhension de ces tensions et pour faire des recommandations en vue de trouver une solution.


Share

COinS