•  
  •  
 

DOI

http://dx.doi.org/10.5206/cjsotl-rcacea.2010.2.2

Abstract

The Accord on Initial Teacher Education was created by the Canadian Deans of Education in 2006 to guide teacher educators across Canada. The Story Model (Drake et al., 1992) is aligned with the principles in the Accord and has proven useful in teacher education. Here it is explored as a framework for curriculum development and as an instructional strategy for students to analyze complex educational issues. This framework uses an inside-outside/past- future approach to analyze current issues and includes personal, cultural and global perspectives. Literacy and emerging new literacies are explored within the framework, as well as traditional assessment and assessment for and as learning. The Story Model looks toward creating a dynamic pan-Canadian “new story” in teacher education.

En 2006, l’Association canadienne des doyens et doyennes des facultés d’éducation a créé l’Accord sur la formation initiale à l’enseignement afin de guider les formateurs des enseignants au Canada. Le modèle du récit (Story Model – Drake et al., 1992) correspond aux principes de l’Accord et a démontré son utilité en matière de formation des enseignants. Dans cet article, les auteurs le présentent à titre de cadre de référence pour l’élaboration de programmes d’enseignement, de même qu’à titre de stratégie d’enseignement permettant aux étudiants d’analyser des enjeux pédagogiques complexes. Ce cadre utilise une méthode intérieur-extérieur/passé-présent pour analyser les enjeux actuels et considère les perspectives personnelles, culturelles et globales. Les auteurs étudient la littéracie et les nouvelles littéracies, tout comme l’évaluation traditionnelle et celle qui est au service de l’apprentissage. Le modèle du récit (Story Model) vise à créer un « nouveau récit » pancanadien dynamique en matière d’éducation des enseignants.


Share

COinS