•  
  •  
 

Abstract

Les élèves issus de l’immigration sont fortement susceptibles de fréquenter un établissement scolaire situé en milieu défavorisé. À Montréal, deux communautés y sont particulièrement présentes soit les élèves originaires d’Afrique du Nord et des Antilles. Ces élèves, une fois parvenus au secondaire, présentent un profil scolaire, familial et scolaire distinct. Nous en savons cependant bien peu sur ce qui caractérise ces élèves lorsqu’ils sont au primaire. Afin de contribuer au développement des connaissances à ce niveau, la présente étude compare deux groupes d’élèves dont les parents sont nés en Afrique du Nord (n= 98) et dans les Antilles (n = 101) relativement à leur engagement et leur rendement scolaires, à l’implication de leurs parents dans leur suivi scolaire et aux caractéristiques sociodémographiques de leur famille. Ces deux groupes ont étés comparés à un groupe d’élèves dont les parents et les grands-parents sont nés au Canada (n = 97). Les résultats des analyses comparatives (ANOVA) suggèrent l’existence de différences entre les trois groupes sur le plan de l’engagement et du rendement scolaires, de l’implication parentale dans le suivi scolaire et des caractéristiques sociodémographiques. Ces résultats contribuent à une meilleure connaissance de la réalité de ces élèves et à l’identification de pistes d’intervention pertinentes.

Creative Commons License

Creative Commons Attribution 4.0 License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 License.


Share

COinS