•  
  •  
 

Abstract

La théorie de l’acculturation a été utilisée dans le champ multidisciplinaire de l’interculturel pour l’étude de phénomènes socioéducatifs liés à la migration. Cependant, de plus en plus, des chercheurs en éducation, Afro-Canadiens notamment, proposent des cadres théoriques inspirés de la théorie raciale critique pour camper le contexte dans lequel a lieu l’expérience scolaire des jeunes Afro-Canadiens. Leur perspective amène à remettre en question le concept d’acculturation et à adopter plutôt celui de racialisation. Cet article propose une réflexion théorique sur le passage de l’acculturation à la racialisation dans le cadre de la théorie antiraciste critique (TARC) revisitée par Dei. Les enjeux, portée et limites de cette théorie antiraciste critique dans la compréhension de l’expérience scolaire de jeunes Afro-Canadiens de Montréal sont discutés.

Creative Commons License


This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 License.


Share

COinS