•  
  •  
 

Abstract

Challenging the deficit view of immigrant families’ roles in family literacy support, this study is situated in the multiliteracies theoretical framework, which celebrates marginalized, yet diverse, literacy practices in immigrant families. This study used semi-structured interviews and focus group discussions to map diverse family literacy practices in Chinese and Pakistani families. It explores whether and how available educational institutions have been inclusive of immigrant families’ multiple cultures and multiple literacies. Adopting a bottom-up advocacy approach, this study also invites Chinese and Pakistani families to envision family literacy programs by themselves. It brings to light immigrant families’ potential collective agencies in effecting changes to enable more inclusive family literacy programs in the culturally and linguistically diverse context of Canada.

Cet article défit la vision négative du rôle des familles d’immigrés dans le support de la littératie familiale. L’étude se situe dans le cadre conceptuel des multi-littératies qui supportent des pratiques de littératie marginalisées mais néanmoins très diverses dans des familles d’immigrés. La méthodologie d’entrevues semi structurées et de groupes de discussions utilisée a permis de décrire les différentes pratiques de littératie adoptées dans des familles chinoises et pakistanaises. Cette étude cherche également à explorer si les institutions éducatives ont pris en compte les différentes cultures et littératies des familles, et dans le cas positif, comment cette prise en compte s’est effectuée. L’analyse vise aussi à inviter les familles chinoises et pakistanaises à créer leurs propres programmes de littératie en utilisant une approche de soutien ascendant. Les résultats montrent un potentiel collectif d’agentivité qui pourrait engendrer la création de plus de programmes de littératie familiaux dans le contexte multiculturel et multilinguistique du Canada.

First Page

81

Last Page

100


Share

COinS