•  
  •  
 

Abstract

This article describes the effects and implications of the 2002 Amendment to the Education Act for the ethnic Chinese community, through exploring the challenges that the policy pose for Chinese school and education, as well as investigating the responses of the different stakeholders in Chinese community toward the change in policy. A case study approach was adopted for this study. Surveys (of students and parents), discussions with educators, and document analysis of textbooks and newspapers were carried out. Findings indicated that this policy had negative implications for mother tongue education in Malaysia, resulting in a huge overhaul of the Chinese primary school and educational system. This assimilatory policy seeks to undermine the maintenance of ethnic Chinese minority’s heritage and identity.

Cet article décrit les effets et les implications soulevés par l’amendement de la Loi Educative en 2002 pour la communauté chinoise. Il explore de ce fait les défis que cette loi pose aux écoles et à l’éducation chinoise en général, et explique les solutions que les différents acteurs de la communauté chinoise ont adoptées afin de répondre aux changements que cette loi implique. La recherche repose sur une étude de cas, raison pour laquelle l’auteure a effectué des sondages auprès des étudiants et des parents, a mené des discussions avec les professeurs et a analysé des livres de cours et quelques journaux. Ses recherches ont démontré que cette loi avait des implications négatives pour l’éducation en langue native en Malaisie, ce qui a mené à une restructuration importante non seulement de l’école primaire chinoise mais également du système éducatif dans son ensemble. Cette politique d’assimilation cherche à affaiblir la présence des minorités ethniques chinoises et leur identité.

First Page

20

Last Page

37


Share

COinS