•  
  •  
 

Abstract

This paper explores the differential way in which employment practices utilized by Teacher Recruitment Agencies (TRAs) in England generate inequitable access to the teaching profession. Specifically, this paper critically examines the ways in which the present labour practices of TRAs impacts particular groups of women and marginalized people. The paper first describes the teacher recruitment agency phenomena, followed by an account of the feminist perspective that I use and the impact of educational reform on work arrangements. Next, I discuss flexible work and gender. Finally, I describe the place of foreign-born teachers and professional development issues in these new employment practices.

Cet article explore les différentes venues que les pratiques d'emploi utilisées par les agences de recrutement des enseignants (TRA) en Angleterre, pratiques qui engendrent un accès inéquitable à la profession des enseignants. Particulièrement cet article examine en critique les effets créés sur les groupes particuliers des femmes et des personnes marginalisées par les pratiques de travail de ces agences de recrutement. L'article décrit d'abord le phénomène de ces agences, suivi par le compte du point de vue féministe ulilisé par l'auteur, puis l'effet de la réforme de l'éducation sur les arrangements de travail. Ensuite, l'auteur discute le travail flexible et le sexe. En dernier lieu, l'auteur décrit la place tenue par les problèmes ayant trait aux enseignants étrangers en Angleterre et au développement professionnel dans ces nouvelles pratiques d' emploi.

First Page

51

Last Page

70


Share

COinS