•  
  •  
 

Abstract

The world-wide demand for international education continues to grow and Canadian universities are rising to meet this need. The rationales for internationalization are many and are culturally, politically, academically, and economically based. An overview of the current state of internationalization, its initiatives and programs at Canadian universities is outlined. Some of the challenges of internationalization include a lack of resources and a need for university-wide centralized and collaborative leadership for incoming international students, and study abroad programs. University staff and faculty would benefit from availing themselves of intercultural training provided through their university international offices. Many Canadian universities fully support internationalization in their strategic plans yet have less developed plans of how to implement internationalization into the teaching, support and service dimensions of the university. A case study describes how a mid-sized Catholic affiliated public university college in Ontario is implementing international programs and services for students. Cooperative and experiential learning theories are utilized as a means of guiding implementation.

La demande universelle pour l'éducation internationale continue à s'agrandir et les universités canadiennes se montrent à la hauteur de la situation. Il y a plusieurs raisons pour cette internationalisation et elles sont de bases culturelle, politique, universitaire et économique. L'auteur esquisse ici une vue d'ensemble de l'état actuel de cette internationalisation, ses initiatives et ses programmes dans les universités canadiennes. Quelques-uns des défis de cette internationalisation comprennent un manque de ressources et le besoin d'une direction centralisée et collaborative entre les universités pour les programmes d'accueil des étudiants internationaux au Canada et pour les Canadiens qui étudient à l'étranger. La formation interculturelle fournie par les bureaux internationaux des universités ferait du bien aux membres enseignants des universités et aux facultés. Dans leurs plans stratégiques, plusieurs universités canadiennes soutiennent complètement l'internationalisation, mais elles n'ont pas développé les projets pour réaliser l'internationalisation dans toute l'étendue de leur enseignement, leur soutien et de leur service. Par une étude de cas l'auteur décrit comment une faculté catholique de taille moyenne affiliée avec l'université de Western Ontario réalise ses programmes d'internationalisation et offre ses services aux étudiants. Les théories d'apprentissage basées sur l'expérience et sur la coopération sont utilisées pour guider cette réalisation.

First Page

15

Last Page

32


Share

COinS