•  
  •  
 

Abstract

The purpose of this paper is to analyze decentralized education reform in Japan in terms of School/Site-Based Management (SBM). In the literature, SBM embraces two major elements, namely, the devolution of decision-making authority to the individual school level and Shared Decision-Making (SDM). In Japan, school advisors and school management councils have been established with similar purposes with SBM since 2000. However, because the decision-making authority is not sufficiently devolved to each school and many groups of stakeholders are not significantly involved in decision-making processes, a SBM form of school governance has not been realized in Japan.

Cet article a pour but d’analyser la réforme de décentralisation de l’éducation au Japon en termes de l’Administration basée sur l’école ou le site (SBM). Dans la littérature, la SBM se comprend de deux éléments: la dévolution au niveau de chaque école les droits d'exécuter des décisions et la politique des décisions partagées (SDM). Au Japon, les postes de conseillers et les conseils d’administration ont été établis depuis l’an 2000. Et pourtant, parce que les instances ne sont pas assez engagées dans le processus décisionnel, une forme de gouvernance des écoles selon la SBM n’a pas pu se réaliser au Japon.

First Page

62

Last Page

75


Share

COinS