•  
  •  
 

Politiques pour la revue d’Éducation Canadienne et Internationale

COMITÉ DE RÉDACTION

Le comité de rédaction est nommé pour trois ans par l'exécutif de la SCECI. La nomination est ratifiée par l'assemblée générale annuelle de la SCECI. Le comité de rédaction exerce ses activités principalement par courriel. L'éditeur est en contact régulier avec les membres du Conseil.

DIRECTEUR DE LA RÉDACTION

Le Directeur de rédaction est nommé pour une durée de cinq ans et doit être ratifié pendant l'assemblée générale annuelle de la SCECI. Parmi ses responsabilités, le directeur de rédaction doit correspondre avec les auteurs qui envoient des articles à la revue ; organiser les comités de lecture ; envoyer les révisions des articles aux auteurs ; corriger les articles français et anglais ; écrire les Notes du Rédacteur pour chaque numéro ; réviser les articles inclus dans chaque numéro ; travailler avec les rédacteurs invités pour les numéros spéciaux ; préparer un rapport annuel du journal qui devra être envoyé au mécène (SCECI) ; superviser le travail de l’assistant, y compris le contact avec les abonnés et les organisations qui ont des abonnements institutionnels. Le rédacteur est également responsable de participer aux réunions internationales avec les autres rédacteurs des journaux d’éducation comparative et internationale pour faire connaitre le journal et répondre aux questions concernant les publications. Ces réunions sont généralement organisées lors des conférences d’éducation comparative et internationale comme celle organisée par la Société d’Éducation Comparative et Internationale. Si le rédacteur n’est pas bilingue, il est possible d’avoir deux rédacteurs, un anglophone et un francophone.

L’ORGANISATION DU COMITÉ DE LECTURE

Tous les manuscrits seront soumis à un comité de lecture anonyme de minimum deux lecteurs. Ces lecteurs recevront une feuille d’évaluation qui leur permettra d’évaluer les manuscrits selon les critères suivants:

  • connaissance et spécialité
  • originalité
  • état des données/connaissances et de leur présentation
  • discussion et interprétation des résultats
  • clarté
  • concision et cohérence du texte
  • qualité de l’écriture et du style, etc.

Les évaluateurs remettent également des commentaires et des questions sur les manuscrits qu’ils insèrent souvent dans le texte même. Les articles considérés comme étant acceptables sont renvoyés aux auteurs pour que ces derniers fassent les corrections nécessaires avant de les renvoyer. Le rédacteur doit superviser tout le processus de lecture. La liste des évaluateurs est imprimée à la fin de chaque numéro. Le rédacteur choisit des évaluateurs qui détiennent un doctorat en éducation (ou qui sont en voie de l’obtenir). Les évaluateurs sont choisis en fonction de leurs spécialités de recherche et d’enseignement et le rédacteur cherchera à ce que ces spécialités soient en accord avec les thèmes des manuscrits soumis.